Bourg-en-Bresse

Vous êtes dans : Accueil > Agenda > De Van Eyck à Van Orley – Primitifs Flamands de Marguerite d'Autriche (Titre provisoire)

De Van Eyck à Van Orley – Primitifs Flamands de Marguerite d'Autriche (Titre provisoire)

PortraitMargueritedAutriche
Du 8 mai au 26 août 2018
Peinture

Pour la première fois de son histoire, le monastère royal de Brou retrouve le trésor disparu légué par sa fondatrice, Marguerite d’Autriche, en réunissant les plus grands « primitifs flamands ».

Pour la première fois de son histoire, le monastère royal de Brou retrouve le trésor disparu légué par sa fondatrice, Marguerite d’Autriche, en réunissant les plus grands « primitifs flamands » de Jan Van Eyck à Bernard Van Orley, en passant par Robert Campin, Rogier Van der Weyden, Hans Memling… auxquels s’ajoute l’œuvre singulière de Jérôme Bosch.
Aux XVe et XVIe siècle, les villes florissantes de Bruges, Bruxelles et Anvers connaissent une effervescence artistique extraordinaire, aboutissement de l’héritage médiéval du nord de l’Europe et évolution vers l’idéal de la Renaissance. La peinture à l’huile, désormais utilisée, est une révolution pour les artistes. Elle permet une véritable avancée de l’illusionnisme, de la mise en scène de la lumière et des ombres. Les peintres excellent dans l'imitation minutieuse des pierres précieuses, des étoffes et draperies somptueuses et autres matériaux de luxe.

Au début du XVIe siècle, Marguerite d’Autriche, princesse férue d’art et de lettres, réunit dans son palais de Malines une collection, la plus importante de son temps au Nord des Alpes, de plus de 200 peintures, composée de portraits, de tableaux de dévotion et de sujets profanes. L’exposition évoquera pour la première fois un siècle de peinture flamande vu à travers son regard de collectionneuse, ainsi que le fastueux Trésor aujourd’hui dispersé dont elle avait doté le monastère.

Dans l’écrin qu’est le monastère royal de Brou, le visiteur est invité à poursuivre son voyage au cœur de la production artistique flamande du XVIe siècle à la découverte de l’église, chef d’œuvre du gothique flamboyant, par ses sculptures et vitraux.

Exposition organisée dans le cadre de l’événement culturel et artistique de la Ville de Bourg-en-Bresse « Belgitude ».

À partir de l’été, le public est invité à profiter d’un parcours de visite entièrement revu, avec l’ouverture des appartements de Marguerite d’Autriche, consacrés à son destin exceptionnel.

Adresse : Monastère royal de Brou 63 boulevard de Brou 01000 Bourg-en-Bresse

Situer sur la carte

Latitude : 46.197864 Longitude : 5.235608

Infos pratiques

Téléphone :
04 74 22 83 83

Page facebook :
https://www.facebook.com/MonastereRoyalDeBrou/?fref=ts

Site web (URL) :
http://www.monastere-de-brou.fr

Mél :
brou@bourgenbresse.fr

Ouverture :
Du 08/05 au 26/08/2018, tous les jours. Du 8 mai au 30 juin 2018 : Ouvert de 9h à 12h30 et de 14h à 18h Du 1er juillet au 26 juillet 2018 : Ouvert de 9h à 18h.

PAYANT
Tarifs :
Plein tarif : 8,50 €, Tarif réduit : 6,50 €.

Visite avec audioguide : Tarif en supplément du droit d'entrée : 3€€ (tarif unique)
Gratuité :
- Les moins de 18 ans (en famille et hors groupes scolaires)
- Personne handicapée et son accompagnateur
- Demandeur d’emploi, sur présentation d’une attestation de moins de 6 mois

Autres conditions : s'adresser directement avec le monastère royal de Brou.

Partager cette page sur

Ajouter à facebook. Ajouter à twitter. Ajouter à newsvine. Ajouter à netvibes. Ajouter à myspace. Ajouter à delicious. Ajouter à digg. Ajouter à yahoo. Ajouter à google. Ajouter à technorati. Ajouter à viadeo. Ajouter à live. Ajouter à wikio. Plus de liens

Coordonnées

Mairie de Bourg-en-Bresse
Place de l'Hôtel de Ville - BP 90419
01012 Bourg-en-Bresse Cédex - France
Télécharger la carte de visite (.vcf)
Téléphone : (+33) 4 74 45 71 99

Horaires
Formulaire de contact