Le Monastère royal de Brou a été élu Monument préféré des Français 2014.

Bourg-en-Bresse

Navigation dans Découvrir Bourg

Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Bourg > Présentation > Bourg-en-Bresse : de la bourgade gauloise à la préfecture de l'Ain

Bourg-en-Bresse : de la bourgade gauloise à la préfecture de l'Ain

© Ville de Bourg

Bourg-en-Bresse est une cité au passé généreux qui a su conserver un patrimoine original témoignant de ses évolutions successives. Ancienne place forte gallo-romaine, elle fut rattachée à la Savoie au cours du Moyen-Âge avant de devenir française au XVIe siècle. La Ville regorge de bâtiments anciens, souvenirs de ce passé glorieux : les maisons à pans de bois médiévales, les hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles, dont l'hôtel Marron de Meillonnas, l'église Notre-Dame... Son monument le plus illustre, chef-d’œuvre du gothique flamboyant, étant le Monastère royal de Brou, fondé par la duchesse de Savoie, Marguerite d’Autriche (XVIe siècle).

D'autres constructions enrichissent encore l’histoire de Bourg-en-Bresse, telles la chapelle de l'ancien collège jésuite (XVIIe siècle) devenu lycée Lalande, l'hôtel-Dieu et son apothicairerie (XVIIIe siècle), le théâtre, l'ancienne grenette et le centre Albert Camus (XIXe siècle)...

À l’époque gallo-romaine

Les premières traces d'une occupation humaine sur le site de Bourg-en-Bresse remontent à l'époque gauloise. Quelques données partielles laissent supposer que l’homme s’est fixé à Brou, permettant un franchissement aisé de la Reyssouze.

Au cours de la période gallo-romaine, deux zones d’habitat coexistent : un village construit à Brou, autour d’un fanum (terrain ou édifice consacré aux divinités) et un fortin, transformé ensuite en château féodal, se dresse à l’emplacement de l’ancienne prison (place des Lices).

XIIème siècle : le "bourg" féodal

Photo de la rue de style féodal Bourgmayer. Rue Bourgmayer - © S. Buathier

L’antique et imposante tour et autres éléments du castrum romain, font place au château médiéval. Autour, des habitations sortent de terre et le premier axe de circulation "Bourg-mayer" voit le jour. Progressivement, la ville s’étend sur les pentes du plateau. Bourg-en-Bresse se développe, profitant de la route commerciale vers l'Italie.

XIIème - XIVème siècles : la cité savoyarde

En 1272, la Bresse est rattachée à la Maison de Savoie et une première enceinte est créée.

Cité frontière, la ville s'entoure de remparts plus grands et plus puissants dans la seconde moitié du XIVe et au début du XVe siècle. De nouveaux quartiers périphériques sont intégrés à la cité. Située sur le tracé Mâcon-Turin,  Bourg (« en-Bresse » n’est officialisé qu’en 1953) prospère grâce au commerce, aux échanges, à ses marchés et son artisanat du cuir et des toiles.

La bourgeoisie se fait construire de belles et grandes maisons à colombage, dont subsistent de beaux exemples rue Basch, rue du Palais et rue Migonney. A la fin du Moyen-Age, Bourg compte 3 700 habitants.

XVIème siècle : la 1ère occupation française et la Citadelle

Photo du cloître du Monastère royal de Brou. Monastère royal de Brou - © S. Buathier

Au début du XVIe siècle le Monastère Royal de Brou est érigé sous l'impulsion de Marguerite d'Autriche, épouse du duc de Savoie.

Entre 1536 et 1559, la ville devient française, François 1er dote Bourg d’une enceinte moderne, avec bastions et fossés qui protègent alors 6 000 habitants.

Avec le retour des Savoyards et face aux menaces du royaume de France, le duc Philibert Emmanuel fait bâtir une Citadelle dite Fort Saint-Maurice qui constitue une des plus imposantes places fortes de l’époque. La Bresse étant cédée en 1601 à la France, la Citadelle est détruite dès 1611.

XVIIIème siècle : la transformation de la structure urbaine de la ville

La Ville se transforme radicalement au cours du règne de Louis XV : les marécages sont asséchés, les rues
sont pavées et éclairées, les remparts sont abattus et de nouveaux bâtiments sont édifiés par les bourgeois et aristocrates (Hôtel de Ville, hôtels particuliers de Meillonnas, de Bohan, de Belvey, de Loras...). La population atteint 7 000 habitants.

La Révolution élève la cité au rang de chef-lieu de département, ce qui lui confère de nouvelles fonctions administratives.

XIXème siècle : l’extension de la ville

Photo ancienne de la gare de Bourg-en-Bresse. Gare de Bourg-en-Bresse (1910) - © Archives municipales

L’arrivée du chemin de fer en 1857 entraîne la mutation du faubourg agricole. L’urbanisation des quartiers de Bel Air et de la Gare engendre un doublement de la superficie de l’ancienne ville. En 1850, la population atteint le seuil des 10 000 habitants.

Le XXème siècle : des périodes de croissance rapide

Photo du quartier de la Reyssouze en pleine extension. Quartier de la Reyssouze (1963) - © Archives municipales

Le début du siècle (1900-1920) est marqué par l’installation massive de la main d'œuvre des campagnes vers la ville, ainsi Bourg-en-Bresse s'étend et sa population se densifie. Les premières usines sortent de terre, prémices du succès industriel à venir.

Durant l’entre-deux-guerres, les ouvriers s’installent aux Dîmes, à la Chambière et aux Vennes. Les quartiers de la Reyssouze et de la Croix-Blanche voient le jour pendant les Trente Glorieuses.

A la fin XXe siècle Bourg-en-Bresse devient un pôle d'attraction en matière de commerces, de services, d'équipements du fait de son rôle administratif mais aussi grâce aux secteurs de l'agroalimentaire et de l'industriel.

Le XXIème siècle : une vision durable du développement

La population burgienne progresse sous l’impulsion de nombreux projets immobiliers. Bourg-en-Bresse compte 43 000 habitants au dernier recensement de la population (INSEE 2007) et un territoire d’une superficie de 2 400 hectares. La Ville s'inscrit désormais dans une démarche de développement durable. Environnement, ressources naturelles et qualité de vie orientent ses choix d'évolution.

Photo de Bourg-en-Bresse vue du ciel. © Stéphane Nys – Air Tech Photo

Pour mieux connaitre l’histoire de la ville et son patrimoine, l’Office de tourisme propose des visites guidées pour les individuels et les groupes : plus d’informations sur www.bourgenbressetourisme.fr

Coordonnées

Mairie de Bourg-en-Bresse
Place de l'Hôtel de Ville - BP 90419
01012 Bourg-en-Bresse Cédex - France
Télécharger la carte de visite (.vcf)
Téléphone : (+33) 4 74 45 71 99

Horaires
Formulaire de contact