Bourg-en-Bresse

Vous êtes dans : Accueil > Toute l'actualité > Maîtriser ses factures d'énergie !

Maîtriser ses factures d'énergie !

le 14 novembre 2013

© R. Tchoukriel

La transition énergétique façonne la ville de demain. Habitants, entreprises, associations, collectivités locales... chacun à son niveau peut réduire ses consommations d’énergie pour alléger ses factures de gaz, d’électricité, de carburants, mais aussi pour lutter contre le réchauffement climatique et contribuer à un mode de vie durable. À travers son Agenda 21 et son Plan Local d'Urbanisme, la Ville se veut exemplaire.

Le patrimoine de la Ville, c’est...

  • 111 sites et 182 bâtiments
  • 252 000 kilowattheures d'électricité économisés entre 2010 et 2012 pour l'éclairage public de la Ville
  • 1 260 000 euros d'investissements de la Ville entre 2010 et 2012 pour des travaux de rénovation énergétique des bâtiments municipaux
  • 7,6 % de réduction des consommations de gaz dans les bâtiments de la Ville en 2010.

Des écoles moins énergivores

Les économies d’énergie sont une priorité dans les groupes scolaires de la ville. Ainsi, le groupe scolaire des Arbelles a bénéficié d’une rénovation énergétique complète. En 2010 et 2011, le gymnase et l’école ont été le théâtre de travaux d’isolation thermique : pose d’isolants, remplacement des menuiseries, installation de stores pare-soleil... Coût : 800 000 € TTC pour 60 % d'économies d'énergie.

Même traitement pour l’école élémentaire des Lilas qui a bénéficié d’une isolation thermique par l’extérieur, pour le gymnase Quinet avec une isolation des plafonds et pour la médiathèque Vailland avec la réfection de l’étanchéité de la toiture terrasse.

En 2012, des travaux d’étanchéité, d’isolation et de réfection des toitures ont également été réalisés dans les maternelles de Brou et Charles Robin, les écoles Louis Parant et Charles Péguy. Ces chantiers (860 000 €) ont permis d’importantes économies d’énergie, complétées à l’école Charles Péguy par l’isolation thermique des façades, le renouvellement des menuiseries et des stores.

"Un coup de pouce pour investir"

La famille Comte habite à l'Alagnier dans une maison datant des années 80. Il y a deux ans, Jérôme a entendu parler d'aides de la Ville de Bourg aux particuliers investissant dans des travaux d'économie d'énergie pour leur logement. « Nous avons fait isoler les combles : nous avons maintenant 40 cm de laine de verre soufflée au lieu de 10 cm auparavant. Nous avons également changé tous nos ouvrants. Pour ce bouquet de travaux, nous avons bénéficié d'une aide de la Ville d'environ 1 000 € qui, ajoutée au crédit d'impôt, nous a permis de nous lancer dans ces travaux. L'aide permettait notamment de couvrir le surcoût des volets roulants à isolation renforcée que nous n'aurions pas choisis sans cela » explique Jérôme Comte. Il constate : « En un an, nous avons fait 20 % d'économies sur notre facture de gaz. Cette année, nous changeons notre chaudière. Là encore, l'aide de la Ville a été décisive dans notre choix d'une chaudière à condensation, qui augmente fortement le rendement d'énergie. Finalement, entre le coup de pouce de la Ville et le crédit d'impôt dont j'espère pouvoir bénéficier l'an prochain (car ça change assez souvent), nous n'aurons pas de surcoût pour la condensation. Je table sur une économie d'énergie supplémentaire d'environ 10 % ».

Deux projets exemplaires

La Ville a lancé un projet de construction d’une chaufferie bois sur le secteur de la Vinaigrerie. Ce réseau de chauffage urbain fonctionnera à 85 % aux énergies renouvelables (bois et géothermie) et à 15 % au gaz. Il alimentera les lycées et piscines du quartier, la Tannerie, des logements… et diminuera de 2 700 tonnes par an les rejets de gaz à effet de serre. Les travaux débuteront après la phase de commercialisation du délégataire auprès des futurs usagers.

De même, la Ville planche sur un projet d’éco-quartier dans le secteur Challes-Europe, comprenant notamment un projet d’habitat coopératif, la reconquête des berges de la Reyssouze, la reconstruction de la MJC et de l’AGLCA... Une phase de concertation est engagée pour lancer ce projet à l’horizon 2016-2017.

Rénovation énergétique : quels sont les points sensibles ?

• Renseignements sur toutes les aides à la rénovation énergétique auprès d’Hélianthe, Point Info Rénovation Service de l’Ain, 102 bd Édouard Herriot à Bourg 04 74 45 16 46, www.helianthe.org

• Formulaires téléchargeables ici :

À Bourg, les deux tiers des résidences principales ont été construites avant 1974 et sont très énergivores (+ de 230 kwh/an). Dans le cadre de son Agenda 21, la Ville a mis en place des aides pour accompagner les propriétaires et locataires burgiens dans les réalisations des travaux de réhabilitation énergétique de leur logement et/ou l’installation d’un système de production basé sur les énergies renouvelables.

Ces subventions portent exclusivement sur la pose et la main d’œuvre. Elles sont accordées selon des conditions de revenu* et cumulables dans le cas de bouquet de travaux sans dépasser 40 % du total des travaux et un plafond de 4 000 €. Ces aides complètent un ensemble de mesures mises en place par BBA (aides pour la rénovation , aides pour les logements neufs ).

* Ne pas dépasser un revenu annuel de 34 326 € pour un ménage sans enfant ; 42 908 € pour un ménage avec 1 enfant, 51 489 € avec 2 enfants...

Le toit :

Représente de 25 à 30 % des déperditions d’énergie*

Travaux : pose de laine isolante minérale ou ouate de cellulose (de 30 à 50 € le m2)

> Aide de la Ville

 

Les murs :

Jusqu’à 25 %des déperditions d’énergie*

Travaux : isolation par l’extérieur (de 100 à 200 €/m2) ou par l’intérieur (de 80 à 150 €/m2)

> Aide de la Ville

 

Les fenêtres :

Jusqu’à 15 % des déperditions d’énergie*

Travaux : pose de double-vitrage à isolation renforcée (de 500 à 1 000 € en moyenne par fenêtre)

> Aide de la Ville

 

Les sols :

Entre 7 et 10 % des déperditions d’énergie*

Travaux : panneaux isolants sous une chape de béton coulé (de 50 à 100 €/ m2 pour l’isolant et la chape)

> Aide de la Ville

 

La ventilation :

De 20 à 25 % des déperditions d’énergie*

Travaux : un bon système de ventilation pour renouveler l’air et traiter l’humidité (de 500 à 1 000 € pour une VMC simple flux et de 3 000 à 6 000 € pour une VMC double flux)

* Pour une maison non isolée
Source : Ademe-Hélianthe

Autres travaux subventionnés par la Ville de Bourg :

  • Chaudières individuelle de type condensation ou biomasse
  • Pompe à chaleur de type air/eau ou de type eau/eau
  • Chauffe-eau solaire individuel ou collectif
  • Solaire photovoltaïque en site isolé
  • Micro éolien
  • Géothermie de surface ou profonde.

En savoir plus

Cet article est tiré du dossier Maîtriser ses factures d'énergie, paru dans le C'est à Bourg N°228 de Novembre 2013, entre les pages 12 à 15.

Partager cette page sur

Ajouter à facebook. Ajouter à twitter. Ajouter à newsvine. Ajouter à netvibes. Ajouter à myspace. Ajouter à delicious. Ajouter à digg. Ajouter à yahoo. Ajouter à google. Ajouter à technorati. Ajouter à viadeo. Ajouter à live. Ajouter à wikio. Plus de liens

Coordonnées

Mairie de Bourg-en-Bresse
Place de l'Hôtel de Ville - BP 90419
01012 Bourg-en-Bresse Cédex - France
Télécharger la carte de visite (.vcf)
Téléphone : (+33) 4 74 45 71 99

Horaires
Formulaire de contact