Notre santé est influencée par la qualité de nos milieux de vie. La Ville intervient en orientant, surveillant, contrôlant et conseillant, dans les domaines du logement, de l'air, de l'eau, de la présence d'animaux vecteurs de maladies (pigeons, rats, moustiques...), du bruit...

Les animaux, vecteurs de maladies

La prolifération de certaines espèces animales (pigeons, rongeurs, rats, moustiques, chenilles processionnaires...) peut provoquer une gêne pour les habitants et peut être parfois potentiellement dangereuse sur le plan sanitaire.


Le service Hygiène et Santé publique mène des actions pour :

  • éviter que la ville ne soit favorable à l'installation et à la prolifération des espèces indésirables
  • limiter le jet de nourriture au sol et éviter l'installation des rats et pigeons dans des locaux inoccupés

Renseignements : 04 74 42 45 50

Logement

La Ville agit pour faire connaitre et  respecter  les règles sanitaires en matière d’habitat .
Dans ce cadre, vous pouvez signaler au Service Hygiène et Santé Publique ( formulaire ci-dessous) les défauts de votre logement , par exemple :

  • moisissures, infiltrations
  • problèmes ou absence de chauffage
  • absence ou défaut de ventilation
  • local impropre à l’habitation (garage, sous-sol ou autre aménagé en logement)
  • logement sur-occupé
  • accumulation de déchets
  • infestation de nuisibles...

Après instruction, une intervention auprès des responsables (propriétaire, gérant, syndicat, locataire) pourra être effectuée si des manquements aux règlements sanitaires sont observés.
En fonction de la situation, une orientation auprès des acteurs locaux compétents (ADIL, CAF...) pourra également vous être proposée en cas d'habitat indigne.

Renseignements : 04 74 42 45 50

Propriétaire occupant ou bailleur, des aides peuvent vous être attribuées pour la rénovation de votre logement : pour plus d'informations, merci de consulter la page d'Aide au travaux de la Communauté d'Agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse.

 

Info : Un conseiller médical en environnement intérieur (CMEI), salarié du Centre Hospitalier de Fleyriat, peut aussi intervenir gratuitement à votre domicile si un certificat médical indiquant une maladie liée au logement est délivré par votre médecin (allergies, problèmes respiratoires, problèmes de peau, etc.).
Il peut réaliser des mesures de qualité de l’air dans le logement et proposer des solutions.

Contact : 04 74 45 44 96
 

Qualité de l'air

L'association "Air Rhône-Alpes" analyse quotidiennement la qualité de l'air (pollution chimique) à Bourg depuis la station de surveillance installée dans le quartier de la Reyssouze.
La pollution due aux pollens est surveillée de février à septembre par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique, grâce à un capteur placé sur un immeuble du Pont des chèvres.
En cas de pollution, les habitants sont informés par les médias.
Il est possible (et conseillé pour les personnes sensibles) de s'abonner gratuitement aux bulletins quotidiens émis pour les polluants chimiques et/ou biologiques sur les sites de l'observatoire régional (Air Rhône- Alpes) et du RNSA : https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/

Qualité de l'eau

Eau potable
Chaque semaine, des prélèvements sont effectués pour contrôler la qualité de l'eau.
Les résultats sont affichés à la mairie. Ils font l'objet, tous les ans, d'une synthèse jointe à l'une des factures.
La régie municipale de l'eau effectue également une surveillance quotidienne de la qualité de l'eau distribuée aux robinets des particuliers et dans les lieux ouverts au public.
La qualité de l'eau potable en ligne.

Eau de loisirs
Des contrôles sanitaires sont effectués par le Service Hygiène et Santé Publique auprès des piscines (à l'exclusion des bassins à usage familial et médical) et des baignades ouvertes au public et de leurs abords.
Les résultats des analyses mensuelles sont affichés au public dans chaque établissement concerné.
L'eau à Bouvent
L'eau du parc de loisirs de Bouvent est régulièrement surveillée par le Service Hygiène et Santé Publique. En lien avec un bureau d’études spécialisé, le service assure le suivi écologique du plan d’eau.
Quinze jours avant l’ouverture de la baignade surveillée, un premier contrôle sanitaire de l’eau est effectué et tout au long de la saison des prélèvements sont régulièrement réalisés sur la zone de baignade.
Depuis plusieurs années, Bouvent affiche une eau de bonne qualité, les résultats sont d’ailleurs consultables sur place et accessibles sur le site du Ministère de la Santé.
La qualité des eaux de baignade en ligne.

Renseignements : 04 74 42 45 50

Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement

La directive européenne (2002) relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement impose l’élaboration de cartes stratégiques du bruit, et à partir de ce diagnostic, de plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE).
Pour cela, le Préfet de l'Ain a arrêté le 13/09/2018 les cartes stratégiques du bruit et la liste des voies concernées pour le département, et a demandé notamment à la Ville de Bourg-en-Bresse de réaliser un PPBE avant mi-avril 2019.
Dans ce cadre, la Ville de Bourg-en-Bresse est concernée exclusivement :

  •     au titre des voiries communales dont elle est gestionnaire (les voiries départementales sont prises en compte dans le PPBE du conseil départemental)
  •     dont le trafic est supérieur à 3 millions de véhicules /an, soit en moyenne 8200 véhicules/jour
  •     pour le bruit routier (les autres sources de bruit ne sont pas prises en compte).

Les objectifs de la directive sont :

  • garantir une information des populations riveraines des voies concernées sur leur niveau d’exposition sonore liée à la circulation routière et sur les actions prévues pour réduire cette pollution.
  • protéger ces populations, dans les logements et les établissements scolaires ou de santé qui bordent ces voies, des nuisances sonores excessives liées à la circulation routière, et de prévenir de nouvelles situations de gêne sonore.

Contenu du PPBE :
conformément aux exigences réglementaires, la première étape d’élaboration du PPBE a consisté à dresser un diagnostic des secteurs où il convient d’agir à partir des cartes de bruit établies par le Préfet du département de l'Ain selon les modalités réglementaires, approuvées le 13/09/2018 par arrêté préfectoral et disponibles sur le site Internet de la Préfecture et au regard des valeurs limites fixées par les textes.

Le cadre réglementaire du PPBE prévoit ensuite un recensement des mesures réalisées depuis 10 ans et prévues pour les 5 ans à venir, visant à prévenir ou réduire le bruit dans l'environnement.

Ces actions consistent principalement à :

  • orienter le trafic de transit vers les boulevards et rocades
  • réduire la vitesse aux abords des voies concernées
  • favoriser la fluidité du trafic
  • entretenir et aménager la voirie.

Ce PPBE a fait l’objet d’une consultation publique de 2 mois (22 décembre 2018 - 22 février 2019), qui n’a recueilli aucune remarque dans le champ d’application du plan. Il sera révisé en 2023.

Une question ?

Vous

Vos coordonnées

Votre question





Pour finir

* Champ obligatoire